LE BRUIT DES OS QUI CRAQUENT

SPECTACLE JEUNE PUBLIC A PARTIR DE 9 ANS    [ Création octobre 2013 ]

Elikia est une enfant ordinaire qui a vu sa vie basculer du jour au lendemain dans une guerre civile chaotique. Enlevée à sa famille, elle devient enfant soldat. Victime, elle est aussi bourreau dans une situation qui brouille les lois de l’éthique.

Comment grandir quand les repères s’effacent devant une brutalité quotidienne sans espoir ? C’est le petit Joseph, le plus jeune parvenu au camp des rebelles, qui lui rappelle son humanité et lui donne le courage de briser la chaîne de violence.

Les deux enfants s’enfuient du camp pour tenter de retrouver la famille de Joseph…

Note d'intention

J’ai vu «Le bruit des os qui craquent» en 2009. Une des toutes premières représentations en France en présence de l’auteure Suzanne Lebeau. Cette année là je venais juste de mettre en scène « L’Ogrelet » J’étais donc encore tout imbibé de son univers. Et là ce fut le choc.
Bien que sachant Suzanne Lebeau sans détours mais avec une extrême humanité quand il s’agit de traiter de sujets graves, j’ai admiré comment dans «Le bruit des os qui craquent» elle savait raconter aux enfants des situations terribles. Et c’est là toute sa force.

Ses mots à la portée de tous, une situation claire et des personnages immédiatement indentifiables, façonnent un spectacle éminemment populaire.

M’en emparer dans les jours qui viennent me procure un réel enthousiasme.

D’abord car je vais fortement engager le public dans une réflexion directe au sujet des enfants-soldats à travers le monde. Ensuite parce que je vais proposer aux acteurs une langue  de prime-abord simple mais qui leur permettra de prendre la mesure de la complexité des émotions et des doutes qui traversent les personnages. Enfin parce que je pourrais en multipliant les rencontres, en aval comme en amont des représentations, susciter le débat auprès des enfants-spectateurs. Un vrai débat. Car Suzanne Lebeau nous livre ici un texte qui ne prend pas les enfants pour ce qu’ils ne sont pas. Elle ne les exclu en rien de la communauté humaine. J’ajouterais que l’expérience des nombreux spectacles « jeune-public » que j’ai monté, et la vie aussi, m’ont rendu évident qu’un enfant est un être à part entière. Petit certes, mais doué de réflexion et de jugement. Et que si on lui en donne l’occasion, il sait exprimer ses doutes, ses craintes, son approbation ou son désaccord. Et puis comme l’a écrit Primo Levi : « S’il est impossible de comprendre, il est impératif de savoir »

Frédéric FLAHAUT, metteur en scène

Distribution et production

Un texte de Suzanne Lebeau
Mise en scène et scénographie : Frédéric Flahaut
Musique originale : GuyrOOts
Création lumière : Amandine Richaud
Régie générale : Patrick Schneider

Avec Serge Neri, Eve Coltat et Julien Perrier

Durée : 1h
Spectacle jeune public à patir de 9 ans

Spectacle produit par Eclats de Scènes
Résidence de création réalisée à Goult, au collège Paul Eluard (Bollène) et au CLAEP de Rasteau.