BIDOCH’MARKET

SPECTACLE TOUT PUBLIC A PARTIR DE 12 ANS [ Création février 2015]

Tragédie clownesque…

Quelle blague de trouver du boulot ! Surtout quand on n’a pas appris à lire et à écrire, et qu’on ne sait pas comprendre ce que la société veut nous dire. Même si c’est le plus souvent, non.
Quelle blague ! Tiboulo et Trabendo voudraient être payés pour le savoir !

Bidoch’Market, c’est l’histoire de ces deux rejetés sur le bas-côté de l’histoire, accidentés sans s’en rendre compte, tels que les temps présents en fabriquent en grande quantité. Dans une société où l’homme n’a plus de valeur, quelle est la valeur du travail ? Et ce travail peut-il encore être une valeur morale ? Alors le trafic et la combine deviennent la norme. La rapine et l’escroquerie, le langage courant. Que faire quand la société nous oblige au travail et que celui-ci n’existe plus que sous une certaine forme ?

Bidoch’Market est une tragédie clownesque autour d’un travail introuvable, mais nécessaire.

Note d’intention

Ce qui prédomine dans cette pièce de Michel Bellier est la volonté de brosser un tableau impitoyable du monde d’aujourd’hui, de rendre inflexible la mécanique sociale, d’interroger l’absurdité des attitudes de nos sociétés post-industrielles.
Violence et farce mêlées, compétition entre les êtres, combat pour la survie, Bidoch’Market pointe du doigt les comportements sociaux ahurissants et grotesques de notre société dédiée entièrement au tout commerce.

Tout en dénonçant l’universalité du scandale et du crime commis par un système social aveugle et âpre au gain qui broie les êtres, Michel Bellier entraîne l’Homme dans des situations tragi-comiques inextricables qui révèlent l’inanité d’un monde pathétique, désespérant et désespéré. C’est une tragédie qui se joue. Et qui entraîne les spectateurs encore plus profondément dans le délire d’une vie, faite d’espoir fou puis de renoncement, aux prises avec une violence sans fin.

En dépeignant l’absurdité des situations ou l’apparence insignifiante de nos vies, la mise en scène de Bidoch’Market s’attachera à faire entendre l’actualité, la profondeur sociale et politique de la pièce. Ce spectacle donnera le jour à une « fantaisie », mélange détonant de réflexion politique, de trivialité, de philosophie, et de clowneries.

Distribution et production du spectacle

 Texte Michel Bellier  I Mise en scène Joëlle Cattino  I  Avec Sarah Nedjoum, Christian Mazzuchini, Julien Colli, Raphaël France Kullmann, Frédéric Richaud, GuyrOOts  I  Création lumière et scénographie Jean Luc Martinez  I  Création sonore et musicale GuyrOOts I Costumes et accessoires Camille Jeanne Dit Levavasseur

Spectacle coproduit par l’ARIA et Les Cheminots – CE PACA. Avec le soutien de la Fondation Abbé Pierre et la SPEDIDAM