<< Retour à l'accueil

COMITÉ DE LECTURE

Prochain comité de lecture public le samedi 13 octobre à 16h

> Bibliothèque municipale de Sérignan du Comtat

.

Vous pouvez participer à ce comité en lisant un ou plusieurs textes dès à présent en emprunt libre à la bibliothèque. Vous pourrez ainsi participer au débat, donner votre point de vue et en discuter avec les membres du comité de lecture. Entrée libre.

Le comité de lecture est composé de lectrices/lecteurs bénévoles, amateurs de théâtre. Il est coanimé par Michèle Sebastia et Yves Sanguinette.

 .

Créé en 2002, le Comité a pour but de porter, avec rigueur, un regard critique sur des œuvres théâtrales que nous confient des auteurs, soit par envoi direct, soit par l’intermédiaire des E.A.T. (Ecrivains Associés de Théâtre), de ARTSCENA (anciennement C.N.T., Centre National du Théâtre) ou de la Maison Jean Vilar d’Avignon.

 .

Le Comité se réunit en comité de présélection deux fois par an pour retenir les textes qui seront analysés plus précisément lors des comités mensuels. Les textes retenus sont lus ensuite par trois des lectrices/lecteurs qui rédigent chacun une fiche de lecture dont les critères ont été définis suivant une plateforme commune, qui facilitera par la suite le débat et les discussions internes sur le texte. Parmi ces critères nous retrouvons le genre, le résumé de l’histoire, les personnages et les liens entre eux, s’il y en a, le résumé de la fable (dans l’ordre chronologique), les figures textuelles (l’attaque, la riposte, la contre-attaque, la révélation, le coup de théâtre…) pour en arriver à la rubrique : « Ce que j’en pense ? » dans laquelle les lecteurs énoncent à la 1ère personne ce qu’ils pensent réellement de l’histoire qu’ils viennent de lire, en essayant d’être le plus objectif possible. Ces fiches sont systématiquement adressées aux autrices/auteurs.

 .

Si au moins deux lectrices/lecteurs retiennent le texte, celui-ci est référencé sur le blog du comité de lecture, dans le catalogue numérique du comité et un exemplaire est déposé à la Bibliothèque de Sérignan du Comtat, centre de ressources de théâtre contemporain, où amateurs de théâtre, compagnies professionnelles ou amateurs peuvent venir les consulter. Lorsque le texte est retenu à l’unanimité, il entre en lice pour le prix Eclat de Cœurs attribué chaque année.

 .

Le comité reçoit entre 90 et 110 textes chaque année. Neuf comités de lecture mensuels sont organisés ainsi que deux comités de présélection. Le comité gère un blog sur lequel il publie un résumé des pièces retenues, où le catalogue numérique peut être consulté et où il poste régulièrement des articles liés à l’écriture théâtrale et à l’édition.

 .

Vous pouvez consulter le blog du comité de lecture et vous y abonner à l’adresse suivante : http://comitedelectureeclatsdescenes.over-blog.com

 

Les auteurs peuvent envoyer leurs textes à l’adresse courriel

comitedelectureds@gmail.com

ECLAT DE COEURS

Depuis 2015, le comité de lecture décerne le prix « Eclat de Cœurs » à un de ces textes retenus à l’unanimité.

En 2015, Les Peintres, texte de Léo Koesten et de Laurent Cazanave, a été primé.

En 2016, c’est le texte L’ennemi c’est l’autre de Saverio Maligno qui a reçu le prix.

En 2017, le prix Eclat de Cœurs 2017 récompense le texte de Hakim Bah, A bout de sueurs.

.

Cette année, le prix Eclat de Coeurs est décerné à Edouard Elvis Bvouma pour son texte La Poupée barbue.  

Dans un contexte de guerre civile, une jeune fille raconte la guerre à hauteur d’enfant. Elle vient de s’enfuir du camp des réfugiés pour rejoindre le jeune soldat qui l’avait enlevée mais celui-ci reste inerte. En attendant qu’il se réveille, elle lui raconte sa vie, ses peurs et ses rêves brisés. Dans un contexte de guerre civile, elle a été enlevée et enrôlée dans un groupe rebelle. Victime d’un viol par les combattants de l’ethnie rivale le jour de son enlèvement et de viols à répétition de la part du commandant, elle aurait accouché et a essayé de tuer cet enfant avant de s’enfuir. Maintenant que la guerre est finie, la seule personne sur qui elle pourrait compter c’est Boy Killer, ce jeune garçon qui l’avait enlevé.

Auteur, metteur en scène et comédien camerounais, il est lauréat de plusieurs bourses et programmes de résidences, notamment visa pour la création de l’Institut Français, Odyssée-ACCR du ministère français de la Culture, ou encore le Programme Ville de Paris aux Récollets ; et a effectué plusieurs résidences en Afrique et en Europe. Ses textes ont été créés ou lus au Cameroun, en Afrique et en France. Co-fondateur de la compagnie Zouria Théâtre, il a mis en scène ses textes Petit à petit l’oiseau perd son nid, et Le Deal des Leaders, a signé les mises en scène de Iphignie en Tauride de Goethe, L’Assemblée des femmes d’Aristophane ou encore Don’t cry, stand-up ! de l’humoriste Charlotte Ntamack. Il a publié le roman L’Épreuve par neuf et le recueil de nouvelles L’Amère patrie chez l’Harmattan, la nouvelle L’Impasse à la fondation de Lille, la nouvelle Ave Mariana, chez Magellan, réédité chez Magnard, la pièce A la guerre comme à la Game Boy chez Lansman. Désigné meilleur auteur de l’année 2008 par les Grands Prix Afrique du Théâtre Francophone, il a reçu en 2015 une mention spéciale du Prix Littéraire Alain Décaux de la francophonie et est lauréat en 2016 du prix Inédits d’Afrique et Outremer et du Prix SACD de la dramaturgie Francophone avec on texte A la guerre comme à la Gameboy, sélectionné par plusieurs comités de lecture et lu dans la programmation in du festival d’Avignon dans le cadre du cycle de lectures Ça va, ça va le monde, diffusé sur RFI ; et sélectionné pour une mise en ondes sur France-Culture.

 .

 Textes dramatiques publiés

« L’Abominable homme des rêves », dans le recueil collectif Contemporain Cameroun, Ifrikiya, 2012

 » A la guerre comme à la Game Boy », Lansman, 2017

« L’épreuve par neuf », l’Harmattan, 2009

« L’Amère patrie » (nouvelles) l’Harmattan, 2011

 .

 Créations à la scène

« Les Martyrans », mise en scène de Serge Fouha, Yaoundé, 2008

« Monopolar », mise en scène de Valéry Ndongo, Yaoundé, 2008

« Petit à petit l’oiseau perd son nid », mise en scène de l’auteur, Yaoundé, 2011

« Un péché si mignon », mise en scène de José Renault, Conakry, 2013

« Le deal des leaders », mise en scène de l’auteur, Yaoundé, 2013

« Je déteste le théâtre », mise en scène d’Hermine Yollo, Yaoundé, 2015

 .

 Prix, récompenses, aides

Lauréat du programme de résidence Ville de Paris aux Récollets, 2017

Lauréat du programme Odyssée-ACCR du ministère français de la culture, 2015 et 2017

Lauréat du Prix SACD de la dramaturgie francophone, 2016

Lauréat du Prix des Inédits d’Afrique et outremer, 2016

Mention spéciale du prix littéraire Alain Décaux de la francophonie, 2014

Lauréat du programme Visa pour la création de l’Institut français, 2010

Prix du meilleur auteur des Grands prix Afrique du théâtre francophone, 2010

COMITÉ DE LECTURE PUBLIC

Le Comité de Lecture organise régulièrement des comités de lecture publics. Lors de ces comités, les textes sont mis à la disposition du public par nos bibliothèques, médiathèques et librairies partenaires. Chacun peut donc lire et exprimer ses émotions, son ressenti et l’ensemble des débats est envoyé à l’auteur. Lors des comités publics « spécial auteur », un auteur ou une autrice est invitée à venir discuter avec les membres du comité et le public de son écriture théâtrale. Il sélectionne en amont trois de ses textes qui sont mis à la disposition du public. Souvent, des lectures d’extraits de ces œuvres viennent ponctuer le débat. Nous avons invité Michel Bellier, Laurent Contamin, Stéphane Jaubertie. Cette année, Matéi Visniec a accepté de participer au prochain comité « spécial auteur ». Des metteurs en scène, ayant monté des œuvres de cet auteur, participeront également au Comité.

comite_lecture_serignan2

CATALOGUE DES PIÈCES RETENUES PAR LE COMITE DE LECTURE 2010 /  février 2017

.

Consultez la présentation de l’ensemble des textes reçus et commentés par le comité de lecture d’Eclats de Scènes. Télécharger le catalogue en suivant ce lien