<< Retour à l'accueil

La MÒSSA

Polyphonies du monde

6 chanteuses, 6 voix, 6 personnalités, et des chants chargés d’histoires et d’émotions qui déclinent de multiples facettes de la femme.

.

C’est ce que raconte leur concert, transpirant la complicité et la joie de chanter ensemble. Les  arrangements originaux, le soin du timbre spécifique à chaque pays, l’harmonie et la nuance caractérisent
leur travail pour que la précision soit au service de l’émotion.

.

De l’Italie au Brésil, en passant par l’Albanie, la Finlande, jusqu’à la Réunion ou l’Occitanie, plein d’histoires et images d’ici et d’ailleurs…

SERIGNAN DU COMTAT

.

> Vendredi 13 octobre – 19h30

Cave coopérative

57 Chemin Derrière le Parc, Sérignan-du-Comtat

TARIFS

.

> Tarif unique 5€

RÉSERVATION

;

> 06 76 61 10 51

Picto_Apero_web_carre

Cette soirée inaugurale des Conviviales de Sérignan du Comtat se poursuivra autour d’un apéritif offert à tous !

Avec Lilia Ruocco, Aude Marchand, Emmanuelle Ader, Gabrielle Gonin, Sara Giommetti et Mélissa Zantmand

« La Mossa » : en italien, le mouvement, le geste. Dans les music- halls napolitains des années folles, « la Mossa » est une façon particulière de rouler le bassin. Le mouvement se termine par un déhanché simultanément au roulement du tambour. Tout le monde à Naples sait ce qu’est « a moss »!

Pour notre sextet polyphonique, « La mossa » exprime notre façon de chanter : incarnée, vibrante, mouvante et émouvante…

La Mòssa est née en 2015, au sein de l’ensemble polyphonique Arteteca, dirigé par Lilia Ruocco. Avec elle, Aude Marchand, Emmanuelle Ader, Gabrielle Gonin, Sara Giommetti et Mélissa Zantman, ont eu l’envie commune de travailler un répertoire de chants polyphoniques du monde.

Toutes les 6 ont des parcours très différents, entre théâtre, musique actuelle, danse, jeune public, chants traditionnels et du monde, recherche vocale et improvisation. (Quelques groupes dont sont issues les chanteuses de La Mòssa : Chet Nuneta, Joulik, Grandes-Mothers, Fatum Fatras, Compagnie du Pestacle, Compagnie Amaranta…)