<< Retour à l'accueil

L’ENFANCE A L’OEUVRE

;

D’après Romain Gary, Henri Michaux, Marcel Proust et Arthur Rimbaud

ROBIN RENUCCI ET NICOLAS STAVY

Fils de la décentralisation depuis 1947, le Festival d’Avignon décide d’aller au-delà de ses remparts physiques et symboliques. Suite au succès d’Othello, variation pour trois acteurs de Nathalie Garraud et Olivier Saccomano, d’Ubu d’Olivier Martin-Salvan et de Prométhée enchaîné d’Olivier Py, l’itinérance se poursuit avec L’Enfance à l’œuvre de Robin Renucci et Nicolas Stavy.

Eclats de Scènes est partenaire du spectacle itinérant du Festival d’Avignon depuis 4 ans.

Création 2017 – Création dans le cadre de la 71ème édition du Festival d’Avignon

Durée estimée 1h

Qu’est-ce qui nous « travaille » dans le temps de l’enfance ? La rêverie, l’immobilité divagante ne sont-elles pas les prémices de l’inventivité ? Traversant les premières projections de quatre grands auteurs, Robin Renucci alterne les formes littéraires et sonde les sources de la vocation artistique. Henri Michaux trace le voyage de l’âme quand, du corps arrêté, elle se détache pour s’en aller nager. Marcel Proust, enfant, désespère de recevoir un baiser maternel pour s’endormir et s’aperçoit ensuite que le délice résidait dans l’attente. Arthur Rimbaud, très jeune, écrit en vers comment les premiers poèmes naissent en même temps que les premiers émois. Romain Gary qui n’est que promesse et destin pour sa mère se sent surchargé mais aussi gonflé d’amour et d’ambition. Pour ces enfants singuliers, les attachements comme les contraintes sont mis à l’œuvre : le besoin d’exprimer devient addiction aux symboles, et les voilà poètes. En dialogue avec le piano de Nicolas Stavy, et dans un apaisement corporel propre au rêveur, Robin Renucci invite les spectateurs à revoir en eux-mêmes le travail invisible qui nous fait humains : l’aspiration au rêve, le désir de l’inouï.

Le choix des textes

;

Le choix des textes a été essentiel dans la dynamique du projet car il s’agit de mettre en évidence la façon dont peut naître le désir. Des textes dont le fil conducteur est l’enfance, la créativité, l’épanouissement, le travail (dans le sens de richesse intérieure et ressenti), le langage, l’écriture, la parole, la transmission du savoir.
Des textes pour « mettre les gens en éveil ».
Des mots essentiels que Robin Renucci puise dans les textes de Romain Gary, Marcel Proust, Arthur Rimbaud et Henry Michaux.
« Je veux offrir au public quelque chose de très exigeant dans les mots qui lui sont donnés, qui raconte quelque chose d’essentiel.
Et, la langue, c’est ce qui nous fédère… ».
« Entendre et découvrir un texte avec Arthur Rimbaud, c’est apprendre ce que peut être la légèreté d’un alexandrin. Ce qui compte c’est le phrasé, le rythme du texte : avec Rimbaud ça slame ! »

.
Robin Renucci (février 2017)

SERIGNAN DU COMTAT

.

> Samedi 8 juillet – 20h

Espace la Garance

TARIFS

.

> Plein tarif 19€

> Tarif réduit* 15€

> Tarif spécifique* 14€

* Détail des tarifs en bas de page dans la rubrique « infos pratiques »

RÉSERVATION

;

> 06 76 61 10 51

Voir les autres modes de réservation dans la rubrique « infos pratiques »

Picto_Apero_web_carre

Buvette et petite restauration sur place dès 19h et après la représentation.

Picto_Mais-aussi3

Un temps d’échange avec l’équipe artistique est prévu après la représentation.

LIEU

;

Sérignan du Comtat, Espace socioculturel La Garance

1418 route de Camaret,84830 Sérignan du Comtat

En voiture : GPS : N 44°10’47 » E 4°51’21 »

;

;

RÉSERVATIONS ET TARIFS

;
Tarif plein : 19 euros
Tarif réduit : 15 euros (accordé sur présentation d’un justificatif en cours de validité aux demandeurs d’emploi, aux personnes travaillant dans le secteur du spectacle vivant, aux personnes en situation de handicap
Tarif spécifique :14 euros (accordé aux moins de 26 ans, aux étudiants et aux allocataires du RSA sur présentation d’un justificatif en cours de validité).

Avec Robin Renucci, Nicolas Stavy
Textes Romain Gary, Henri Michaux, Marcel Proust et Arthur Rimbaud
Mise en scène Robin Renucci
Musique César Franck,Sergueï Rachmaninov, Franz Schubert et Robert Schumann
Travail corporel Caroline Marcadé
Regard extérieur Nicolas Kerszenbaum

.
Production Tréteaux de France Centre dramatique national
Coproduction Festival d’Avignon

Avec le soutien de l’Adami pour la 71e édition du Festival d’Avignon

ROBIN RENUCCI

.
Acteur et metteur en scène formé à l’école Charles Dullin puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique où il enseigne aujourd’hui, Robin Renucci est connu de tous pour ses nombreux rôles au cinéma, au théâtre et à la télévision, et est salué pour son investissement auprès des autres, notamment grâce à l’Aria, association des rencontres internationales artistiques, qu’il a fondée en 1998 en Corse. « Amateur professionnel », Robin Renucci place au centre de ses démarches le partage et la transmission de l’amour de l’art, et la possibilité pour chacun de l’expérimenter. Directeur du Centre dramatique national Les Tréteaux de France depuis 2011, il multiplie les interventions artistiques auprès de personnes les plus variées. Après un cycle de spectacles autour de la soumission et du rabaissement (Mademoiselle Julie d’August Strindberg, mais aussi L’École des femmes de Molière et La Leçon d’Eugène Ionesco dans des mises en scène de Christian Schiaretti), ses récentes créations s’intéressent au rapport entre travail et richesse (Le Faiseur d’Honoré de Balzac, L’Avaleur d’après Jerry Sterner).
L’Enfance à l’oeuvre s’inscrit dans cette réflexion.

.

.

NICOLAS STAVY

.
La passion de Nicolas Stavy pour le piano est née dans l’enfance. Décidé à en faire son métier, il entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse, puis au Conservatoire de Genève pour le cycle de virtuosité. Il en sort chaque fois avec les premiers prix, pour obtenir ensuite un prix spécial au Concours Chopin de Varsovie. Développant un large répertoire et variant les formes, Nicolas Stavy croise aussi les genres au-delà de la musique en élaborant des spectacles aux côtés de Didier Sandre notamment, et de Robin Renucci avec qui il a joué dans Le Pianiste de Wladyslaw Szpilman.