<< Retour à l'accueil

PARCOURS D’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

Actions en milieu scolaire

Eclats de Scènes lance son projet pilote dans le cadre des Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle, en partenariat avec le réseau REVES (Réseau Vauclusien pour l’Éducation au Spectacle Vivant), en privilégiant un temps de travail en milieu scolaire à travers une résidence de création.

 ;

Ainsi, The Great Disaster (Monologue en dix scènes de Patrick Kerman – Éditions Landsman 1992), création de la compagnie « Il va s’en dire », mis en scène par Olivier Barrère, va faire l’objet d’un travail approfondi avec les élèves de CM2 des écoles élémentaires Louis Pergaud (Lapalud) et Jean Giono (Bollène), des quatrièmes des collèges Henri Boudon et Paul Eluard et des secondes du lycée Lucie Aubrac (Bollène).

Photos prises lors de la résidence au collège Paul Eluard

et lors de la présentation du spectacle 3 mois plus tard.

L’équipe de la compagnie « Il va s’en dire » sera en résidence en milieu scolaire pendant une semaine et travaillera au cœur du Collège Paul Eluard. Les répétitions seront ouvertes aux élèves de la totalité des établissements concernés (visites organisées), au sortir desquelles ils auront la possibilité de s’entretenir avec l’équipe artistique et technique, découvrant ainsi l’ensemble des métiers du spectacle vivant.

 .

Dans un souci d’accompagnement et de développement personnel de ces jeunes spectateurs, chaque classe bénéficiera en amont d’une visite préparatoire d’un membre de l’équipe artistique, au cours de laquelle seront abordés les différents aspects du spectacle et du processus de création (scénographie, texte, intention de mise en scène).

En aval, chaque enseignant, selon le niveau de sa classe, pourra aborder en écho les thématiques suivantes, étroitement liées au propos du spectacle : les migrations, les inégalités sociales, les bouleversements technologiques.

.

Le spectacle dans sa version définitive sera vu par l’ensemble des élèves. Un temps sera systématiquement aménagé après le spectacle afin que les élèves puissent échanger avec l’ensemble de l’équipe artistique.

 .

En parallèle, un membre de la compagnie « Il va s’en dire » dirigera plusieurs ateliers de pratique artistique :

  • 21 heures d’atelier à destination des CM2 de Bollène
  • 21 heures d’atelier à destination des CM2 de Lapalud
  • Une semaine de stage (25 heures) pendant les vacances d’avril, ouvert aux collégiens et lycéens.

 .

Ces ateliers auront pour but de renforcer le parcours d’éducation artistique et culturelle mené autour du spectacle The Great Disaster et de mettre les élèves en situation de pratique. Outre les fondamentaux qui seront abordés immédiatement, ce sera l’occasion pour les élèves d’approfondir par des propositions de jeux, les thèmes du spectacle.

A partir d’improvisations collectives et individuelles, les groupes travailleront autour du personnage central de la pièce Giovanni Pastore. Ils tisseront une histoire à travers ces individus qui partent pour aller chercher fortune ailleurs. Ils seront amenés à croiser d’autres personnages de fiction inventés et défendus par chacun. Ils seront le germe de leur création et de leur inventivité. Les ateliers seront réfléchis et proposés en fonction des niveaux scolaires des élèves.