<< Retour à l'accueil

STAGE :

 

  » ENCADRER UN ATELIER DE PRATIQUE THÉÂTRALE  »

 

 

 

 

Stage organisé en partenariat par Éclats de Scènes – Cultures Itinérantes – et l’Aria (Association des Rencontres Internationales Artistiques), présidé par Robin Renucci.

 

 

Celui ou celle qui conduit un atelier théâtre doit être à la fois artiste et   pédagogue. Pour tenter de trouver dans les fondamentaux de l’art dramatique les fondements de la pédagogie de l’atelier théâtre, ce stage propose un travail à la fois pratique et théorique sur les différentes bases du jeu théâtral en gardant pour objectif principal la recherche d’une pédagogie active de la transmission.

 

 

Ce stage peut permettre également aux artistes intervenants et aux professeurs responsables d’un atelier de pratique de se rencontrer afin de travailler ensemble. Chacun ayant ainsi la possibilité d’apprendre de et avec l’autre.

 

 

 

 

INTERVENANT

 

Stéphane GALLET : comédien, metteur en scène et enseignant (maitre formateur)

S_Gallet

– Art dramatique : Ecole Charles Dullin – Cours Jacqueline Dorian

– Le corps en mouvement : Stage avec Claire Heggen et Yves Marc

– Scénario : Séminaire STORY animé par Robert Mc KEE

– Chant classique : Antonio Girella

– Chant variété : Richard Cross

– Chanson écriture et interprétation : Jimmy Walter (compositeur de Boris Vian)

– Diplôme d’instituteur : dominantes Français et Théâtre

– Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Instituteur, Professeur des Ecoles Maître Formateur

– Licence professionnelle d’encadrement d’atelier de pratiques théâtrales, Paris III, Sorbonne nouvelle

– Master 2 Recherches en études théâtrales, Paris III, Sorbonne nouvelle, Mention Très Bien

PUBLIC

 

Enseignants, comédiens et comédiens professionnels intervenants dans un atelier de pratique théâtral dans le cadre scolaire. Tout niveau d’expérience.

 

 

OBJECTIFS DE LA FORMATION

 

– Mener à la fois un travail pratique et théorique sur une pédagogie active de l’enseignement du théâtre.

– Proposer aux stagiaires une pédagogie active fondée sur leur participation et leur implication afin qu’ils puissent à leur tour la développer avec leurs élèves comme préconisé dans le PEAC.

– Mettre les stagiaires en situation d’apprenants afin de les amener, par une approche méta-cognitive, à réfléchir sur les processus mis en jeu par l’élève au sein d’une activité théâtrale.

– Mener un travail à la fois sur les savoirs, la didactique et la pédagogie.

– Établir les liens entre les contenus de l’atelier théâtre et les programmes de 2017, le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, le PEAC, la réforme des collèges (EPI)

– Fournir aux enseignants des outils pour analyser et affiner leurs gestes professionnels.

 

Des réflexions seront menées sur le couple enseignant-comédien ainsi que sur l’importance de l’atelier théâtre pour l’élève et pour l’enseignant.

 

Nous aborderons la question de la mise en scène des élèves, des enjeux, des objectifs, des différences à identifier avec la mise en scène professionnelle.

 

 

 

CONTENUS

 

Tous les exercices seront transférables à des ateliers destinés à des élèves.

 

Un travail sur  le corps en mouvement sera mené en parallèle avec un travail sur  la lecture à haute voix.

 

Ces deux travaux déboucheront sur les prémices du  jeu théâtral avec des extraits de textes à mettre en scène.

 

La question de la présentation des travaux des élèves à un public sera abordée : pièce entière, montage de textes, quels textes, peut-on couper, adapter ?

 

Pour les stagiaires revenant pour la seconde fois à ce stage, il leur sera proposé de prendre en charge des moments d’atelier du formateur afin qu’ils puissent mesurer l’éventuel écart entre ce qu’ils ont compris et retenu du stage précédent, et comment accompagner les autres stagiaires dans leur compréhension.

 

Afin d’affiner la compréhension en lecture à haute voix et en mouvement du corps, des vidéo et des enregistrements MP3 d’artistes experts dans leur domaine seront étudiés.

Détail du contenu

Le stagiaire sera amené à prendre conscience du sens des postures du corps et de l’importance des mouvements des corps dans l’espace : dissociations corporelles, vitesses, états de conscience, immobilités… Ce travail prendra tout son sens lorsque les stagiaires le réaliseront avec des nez de clown.

 

Dans la continuité, un travail avec des masques larvaires et des masques neutres permettra de travailler la disponibilité, la précision du geste et l’écoute.

 

Ce travail débouchera sur un travail du chœur et une réflexion sur le statut de « rôle » dans le cadre d’un atelier théâtre. La question de la parole éclatée en voix multiples sera abordée à cette occasion.

 

Afin de développer l’imagination et la disponibilité sur scène, les stagiaires aborderont un travail d’improvisation avec des objets, seul et en groupe.

Il s’agira de partir d’une prise de conscience des particularités de la langue française orale (atonale) pour en déduire les bases techniques de la lecture à haute voix.

 

Un travail progressif sera mené sur les inflexions de la voix, les césures, la protase, l’acmé, l’apodose, les inversions, les suppressions, la question de la ponctuation, écrite ou orale, et l’alexandrin.

 

La recherche d’un corpus de textes à la fois précis quant aux techniques abordées et progressif dans la difficulté sera proposée en amont du stage, notamment avec les stagiaires venant pour la seconde fois.

Les stagiaires pourront prendre en charge 45 minutes d’atelier avec les autres stagiaires comme « élèves » (ou des élèves si la possibilité nous est offerte). Les enseignants et les comédiens travaillant ensemble avec les élèves pourront proposer un temps d’atelier en commun.

 

Ces 45 minutes d’atelier seront suivies d’un temps d’analyse de pratique mené par l’ensemble du groupe.

Autres informations

Matin :

 

– Echauffements en état de jeu : les stagiaires prennent conscience que les mouvements du corps sont expressifs dès l’échauffement et ainsi développent une attention facilitant la suite du travail

– Travail sur le souffle

– Articulation et diction

– Le mouvement dans l’espace, masqué puis non masqué

 

Après-midi :

 

– Improvisations : comment mettre les principes découverts le matin au service d’une expression maîtrisée

– Prise en charge d’un temps d’atelier

– Réflexions et analyses de la séance menée par un stagiaire

 

Soirée :

 

– Lecture à haute voix sur des textes aux difficultés croissantes, travail pouvant être réinvestis avec des élèves

– Visionnages de séquences d’atelier théâtre pour analyse

– Visionnages de séquences de mouvements d’experts

– Évaluation diagnostique en début de stage en lecture à haute voix et en mouvement

 

– Évaluation finale et évolution dans les deux domaines

 

– Régularité et investissement dans le travail

 

– Capacité d’analyse et de mise en relation des acquis

 

– Disponibilité et persévérance

 

– Capacité à communiques et travailler avec les autres

 

– Conscience de la nécessité de s’impliquer

INFORMATIONS & INSCRIPTIONS

 

 

anrat_logo_v6

 

 

 

 

 

 

Avec le soutien amical de l’ANRAT

 

 

Session : du 23 octobre au 28 octobre 2017

6 jours / 12 séances de 3 heures – 9h30 > 12h30 / 14h > 17h

 

 

Lieu : CLAEP – Rasteau (84) / 746 Route du Stade

 

Inscription individuelle

Coût de la formation (hébergement et repas inclus) : 450€ TTC

 

Pour toutes informations complémentaires et demande de devis pour une inscription prise en charge par un organisme financeur :

Alexandra Vigneron / 04 90 30 21 02 ou adm@eclatsdescenes.com

 

 

Télécharger le bulletin d’inscription :

log_pdf

.